Interview A.D. Martel

Aujourd’hui, on accueille l’auteure de « Je vais buter mon boss », « Le secret du faucon » et plein d’autres encore sur le blog pour une petite interview ! Hâte d’en découvrir plus sur l’auteure ? 🤪

ça se passe par là !!

LNPATCHOU

Salut A.D. Martel et si tu te présentais un petit peu ?

Coucou !

Tout d’abord merci beaucoup pour cette interview 😀

Mon nom de plume est A.D. Martel et j’écris principalement dans les genres de l’imaginaire (fantasy, SF, fantastique), bien que je publie de temps à autre une petite comédie romantique. Cela me permet de souffler entre des romans « plus difficiles », car leur écriture ne me laisse jamais indemne. Chaque personnage possède sa propre âme et ce qui lui arrive, m’arrive aussi en quelque sorte. Et je ne suis pas tendre. Est-ce du masochisme ? Peut-être ! 😀

Quels sont tes ouvrages? 

Les Larmes de Saël (tomes 1 et 2 sortis), une dystopie post-apocalyptique à la limite de la fantasy orientale

Le Secret du Faucon (bientôt le tome 4) : une saga médiévale fantastique avec de la magie et du mystère

Revival (tome 1 sorti) : de la SF-fantasy où l’héroïne se plonge dans un jeu vidéo pour sauver sa petite sœur piégée à l’intérieur.

Je vais buter mon boss : une comédie où une secrétaire (mais pas que) lutte pour ne pas tuer son détestable patron qui se croit irrésistible

Un homme pour Noël : aussi une comédie, mais plutôt familiale. Une petite fille écrit au père Noël pour qu’il livre un homme à sa maman. Vous devinez ce que cette dernière trouve au pied du sapin le jour J. 😉 Néanmoins, au lieu d’en être ravie, disons plutôt qu’elle le prend pour un dangereux psychopathe !

Comment t’est venue l’envie d’écrire ?

Difficile à dire, car ça remonte aussi loin que mes souvenirs. Je lisais vraiment beaucoup durant l’enfance, et mon modèle était « Mathilda » (c.f Roald Dahl). Ma plus grande fierté était d’exhiber mes cartes de bibliothèque au comptoir d’emprunt (oui au pluriel, soit celles de chaque membre de ma famille, car il y avait un maximum à emprunter par lecteur).

Écrire s’est donc fait tout naturellement, car j’avais beaucoup d’histoires dans ma tête.

Depuis quand écris-tu ?

Depuis au moins la primaire. Je conserve d’ailleurs ma toute première histoire !

D’où te viennent tes idées ? Ton inspiration? 

Ohlala, c’est très vaste ! De romans, de films, de séries, des gens au quotidien… (oui, attention à ce que vous dites, vous pourriez vous retrouver dans un de mes livres !).

Comment l’histoire « Le secret du faucon » est-elle née ?

Mes romans naissent souvent à partir d’une seule scène, souvent riche en émotions, autour d’un couple (sans pour autant que la romance ait la place principal dans mes histoires). Pour ceux qui n’auraient pas lu le tome 1 du livre, je les invite à ne pas lire la suite de ma réponse J

Le Secret du Faucon est né à partir de la relation Godefroy / Cyrielle, et notamment la scène de la grotte dans la montagne, après avoir fui Grumlock. La tension entre les personnages, les non-dits et tout ce qui pourrait naître entre eux a complètement embrasé mon imagination. À côté de cela, j’ai toujours été une fan inconditionnelle du Moyen-Âge (jusqu’à consacrer une partie de mes études à cette période). Les scènes du couvent ont été nourries de mes cours monastiques où j’ai retrouvé des élans féministes que je n’imaginais pas du tout pour ces siècles. Le reste a coulé de source.

Peux-tu nous parler de ton roman « Les Larmes de Saël » ?

Hihi, alors là, deux choses : une scène et des valeurs que je voulais absolument partager (le respect des autres, notamment celui qui est différent (couleur de peau, mœurs, sexualité) ; une réflexion sur notre consommation et les impacts de nos choix sur notre société).

La scène (attention SPOIL pour le tome 1) se situe au tout début, lorsqu’Arcana réclame d’épouser le prisonnier au nom d’une ancienne loi de la cité. Cette pratique existait réellement il y a des siècles. Mon cerveau a tout bonnement enregistré l’information et l’a ressortie par la suite xD

Qu’est-ce qui t’a décidé à te lancer dans l’autoédition ?

Jupiter Phaeton. Je dévorais chacun de ses articles dès la parution de son premier roman. J’étais fascinée par son aventure et elle est très vite devenue un modèle pour moi, si ce n’est un ange gardien. C’est elle qui m’a convaincue de me tourner vers l’autoédition et de me détourner dans un premier temps de l’édition traditionnelle. Je ne la remercierai jamais assez, car aujourd’hui, je vole de mes propres ailes !

As-tu d’autres projets d’écriture ? 

Des tas ! Tout d’abord achever les séries commencées (et si possible ne pas les finir en 10 tomes xD) et quelques ones shots (comme pour des comédies romantiques). Je ne m’interdis pas de visiter d’autres genres en fonction de l’inspiration. Ce qui est sûr, c’est que les idées pour des dystopies et de la fantasy historique ne manquent pas !

Quel est ton moment favori pour écrire ? Ton endroit ?

Il y a peu encore je t’aurais répondu le matin, mais ces jours derniers je suis très productive le soir, avant d’aller au lit. Dans tous les cas : j’ai besoin d’isolement et de solitude. Ainsi qu’une bonne musique épique !

L’endroit le plus insolite où tu as eu de l’inspiration ?

Euh… les toilettes ? xD

Mis à part tes romans, as-tu d’autres passions ?

Le chocolat ! Oups, c’est peut-être pas une passion, mais plutôt de la gourmandise ^^

J’aime lire, forcément, mais également la nature et les animaux. La cause environnementale et la défense des animaux me tient vraiment à cœur, si bien que j’ai été bénévole dans une association fut un temps. Désormais je les défends via ma plume.

Tes auteurs préférés ?

Joker ! Y en a trop ^^, Mais je suis une fan inconditionnelle de Robin Hobb.

Etre auteur pour toi, c’est quoi ?

C’est mettre une partie de soi dans ses romans. C’est écrire, encore et encore, sans relâche, parce que ça nous tient aux tripes. C’est être esclave de ses personnages, vibrer avec eux, souffrir avec eux.

Être auteur c’est aussi le partage avec ses lecteurs. Des lecteurs fabuleux qui nous font également vibrer par leurs merveilleux messages.

Donc écriture, émotion et partage !

Que conseillerais-tu à une personne qui souhaite se lancer dans l’écriture ?

Lancez-vous, ne remettez pas à demain l’écriture de votre roman. Fixez-vous ne serait-ce que quelques minutes par jour, mais accordez-vous les. Cela prendra des mois, des années peut-être, mais vous avancerez ! Et vous serez tellement fier de vous à l’arrivée !

Pour terminer, as-tu un scoop à nous dévoiler pour tes prochaines actualités ? Un petit mot à faire passer à tes lecteurs/lectrices ?

Un scoop ? Allez, je me lance 😀 Pour 2022 arrivera une duologie, et nous serons en plein dans un univers victorien steampunk !

A mes lecteurs et lectrices, je n’aimerais dire que deux choses : merci pour tout votre soutien, et surtout… croyez en vous et en vos rêves !

Merci A.D. Martel pour toutes ces réponses ! Personnellement, j’ai super hâte de lire la suite de la saga « Le secret du faucon » avant de me plonger dans tes autres romans ! 😁

Mon avis ici : Je vais buter mon boss

Le secret du faucon Tome 1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :