Bérénice

Titre : Bérénice

Tome : One-shot

Auteur : Racine

Maison d’édition : Hachette (Le livre de Poche)

🍁 🍁 🍁

Résumé :

Dans Bérénice, on suit en 6 actes, la séparation de Bérénice reine de Palestine, Titus Empereur de Rome et Antiochus roi de Comagéne. On est immédiatement catapulté au moment de la séparation mais on sait grâce aux explications que les personnages donnent que Titus avait promis à Bérénice de l’épouse. Une promesse qu’il ne peut toutefois pas tenir car le peuple romain ne consent pas d’avoir une reine comme emperatrice. Il se voit donc obligé de la quitter. Antiochus saisit cette occasion pour avouer ses sentiments à Bérénice qui n’aime que Titus.

Avis :

Parlons un peu de théâtre classique aujourd’hui ! 😁 Au lycée, j’avais lu Andromaque et Phèdre de Racine et j’avais plutôt bien aimé ces tragédies. Voilà pourquoi je suis contente d’avoir lu Bérénice, l’oeuvre que l’on considère plus racinienne que toutes les autres ! 😋

L’oeuvre de Racine n’est pas une tragédie qui se termine dans le sang et le suicide des personnages, même si à la fin tous les personnages souhaitent se suicider ne pouvant pas supporter l’idée de vivre l’un sans l’autre ! La tragédie décrit par Racine est bien différent, c’est l’idée de vivre sans l’amour qui est tragique ici. Lorsque Bérénice persuade les deux hommes à ne pas se suicider, ils se condamne tous les trois à la solitude la plus douloureuse que la mort.
Personnellement, j’ai apprécié cette tragédie ! Déjà, comme les répliques sont en vers, elles se lisent facilement et en rythme dans la tête 😂 Et en plus, la trame de cette pièce est plutôt intéressante.

Et en plus, la trame de cette pièce est plutôt intéressante. On voit que Bérénice qui croyait à son mariage au début puis qui désabusé par Titus pense à ce suicider, s’affirme face aux hommes et met à elle seule un terme à ce triangle amoureux dramatique. En choisissant l’exil, elle évite à Titus d’avantage de tourments et le poids de sa présence qui pourrait le pousser au suicide. Et en plus, elle reste assez forte et ne tombe pas dans les sentiments d’amertume que l’on peut attendre dans une situation pareil ! D’ailleurs, elle n’utilise pas les sentiments de Antiochus pour faire plier Titus ou pour lui faire regretter son geste. Ce que j’ai trouvé très mature de sa part !

Ça fait plaisir de lire un genre différent de temps en temps !  😁

Note finale : 🍁🍁🍁/5🍁

Un commentaire sur “Bérénice

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :